11/01/2008

Wallace Collection (Freddy Nieuland (1944-2008) has passed away yesterday, 10 January)

This Belgian group which created the classico-pop music style by the grace of Sylvain and Raymond and which were at a time worn à la mode hippie had mixed with The Beatles between January and February 1969 while the latters were recording their future #1 hit all over the world "Get Back".***Freddy and Sylvain were the Wallace both keys.***One of both keys - Freddy - drummer, lead singer (on Daydream) and backing vocals - died that evening round 19.15pm aged 63.***He was the so beautiful Voice of Daydream (Belgium, 02/1969) which made 21 #1 all over the world.***God bless you, my friend.***Photo : 0110, Bruxelles, 1 Oct. 2006.***1944-2008***Ce groupe belge qui créa le classico-pop par la grâce de Sylvain Van Holme(n) et Raymond Vincent et qui furent un moment habillé à la mode hippie avait cotoyé les Beatles entre janvier et février 1969 alors que ceux-ci mettaient en boîte leur futur #1 Get Back.***Freddy et Sylvain étaient les deux piliers du Wallace. L'un de ces piliers - Freddy, batteur, chanteur, backing vocals - vient de nous quitter en ce début de soirée du 10 janvier vers 19:15 à l'âge de 63 ans.***Il était la si belle Voix de DAYDREAM (02/1969).***Il se trouve à gauche de la photo.***God bless you, my friend.Freddy Nieuland (1944-10-01-2008)

15:45 Écrit par hello again naturally: 2006-2016 dans années 1960, THE BEATLES BELGIAN HOME PAGE, Web | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : classico-pop deces wallace belgique |  Facebook | | |

Commentaires

pour lui dire aurevoir... jeudi à 13h30 au crematorium d' Uccle (av du silence).

Écrit par : bio | 11/01/2008

Répondre à ce commentaire

Nous te disons aurevoir freddy Habitant chaussee de vleurgat,la maison avait a l'arriere une petite salle et les proprietaires m'ont accorde l'acces. Le groupe les wallaces venaient faire leurs repetes j;ai rencontre freddy , sylvain ,marc ,raymond, parfois l'un ou l'autre qui dormait chez moi c'etait pour tous sans histoire . Lorsqu'ils revenaient de l'etranger d'avoir fait des enregistrements c'etait un grand bonheur et une joie immense il reecoutait a plusieurs reprises les moceaux et les repetaient .Freddy reprenait la voix plusieures fois c'etait un perfectioniste complet . La voix de freddy etait magnifique ajoutons la voix de sylvain c'etait une veritable harmonie , s,ajoutait la basse le violon et le drum de freddy avec un rythme et de legers coup de symbal avec un son recherche , aussi parfait une exigeance avec toujours la bonne humeur et tous les musiciens des wallace collection ont la perfection. Nous perdons Freddy Nieuland un grand Artiste qui nous manquera a tous une pensee profonde .Nous presentons nos tres sinceres condoleances a la famille aux proches et au groupe , les amis les wallaces je pense etre present au crematorium , bon courage
bastin alphonse

Écrit par : bastin alphonse | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

Salut Fred Il a disparu, et j'en suis triste.
J'ai rencontré Fred au début des années 80, dans un café très fréquenté d'Anderlecht (La Courette) tenue par Guy (lui aussi musicien).
Il jouait au Kicker, et avec ses poignets agiles et son timing parfait (la batterie a du bon parfois), il nous impressionnait par ses tirs puissants et précis.
Pendant un an, nous avons partagé les vendredi soirs avec lui mais aussi Willy, Dragena et sa soeur, Henriette et d'autres de fameuses soirées de délires autour d'un kicker, ou nous n'avons pas toujours brillés mais ou le bonheur fut immense.
Il était chouette, calme, modeste et avait le coeur sur la main.

Nous te regrettons déja...

Écrit par : Gilles | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Merci à tous Je ne sais comment vous remercier pour votre délicatesse en souvenir de notre ami commun Freddy.
Je n'ai pas pu me rendre à Uccle pour cause de santé
Aussi, cet hommage restera à jamais sur le Net.
Je suis profondément ému de sa disparition et je présente tant à sa famille qu'à ses autres amis mes sincères condoloéances. One superb Voice is over.

Écrit par : Koenig Stephan | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.