25/09/2008

Eddy Mitchell et Bill Haley : adaptations (25/09/2008)

Eddy-les chaussettes noires 1 & 2Eddy- 3 & 4Eddy- 5 & 6Après trois plantages et une version alternative de "Shake, Rattle And Roll" (de Big Joe Turner, Atlantic Records 1026, avril 1954, #1 R'n'B, #22 Pop) enregistrés le 21/01/1962 au Studio Barclay Hoche Paris (Polydor 523095 2, 1994), une version finale des Chaussettes Noires sortira en mars 1962 sur Barclay 80171 "Le 2.000.000eme disque" et en 1990 dans la série CD Le Rock c'est ça ! PolyGram 843021-2.***Bien des années plus tard, Eddy en refera une nouvelle version.***Leur version est inspirée par celle de Bill Haley and His Comets qui sortit aux USA sur le label DECCA le 12/07/1954.***En septembre 1968 (LP "7 Colts Pour Schmoll") figure une autre reprise de Haley qu'il a lui-même empruntée à Dickie Thompson and his orchestra ("Thirteen Women And One Man", Herald 424, 01/1954) "Treizes Filles" [méconnaissable!] (Barclay 60 971) d'après "Thirteen Women (And Only One Man In Town)" que Haley avait enregistré lors de la session de Rock Around The Clock au Pythian Temple à New York City le 12 avril 1954 (sortie DECCA, 10 mai 1954).***En 1976, Eddy sort un très bel album intitulé "Sur La Route De Memphis" (Polydor 843 364.1, 1976/Barclay 900 505, 1978) enregistré à Nashville au Studio Cinderella, entouré de la fine fleur des musiciens country dont e.a. Charlie McCoy, Randy "Boots" Randolph incluant e.a. une reprise de "That's How I Got To Memphis" (de Tom T. Hall, 1968) d'après celle très peu connue que Bill Haley a sortie en 12/1968 ou 01/1969 selon les sources sur le label United Artists Records 50483 qui est incluse dans le CD "Let's All Rock Together".***L'année suivante en octobre 1977 sort un nouvel LP intitulé "La Dernière Séance", Barclay 910 001, qui comprend une autre reprise de Bill Haley (with The Saddlemen, Holiday 113, 01/1952 puis Essex EP-118, 09/1954) "Juke Box Cannon Ball" [sous le titre "Mon flash back"] dont le texte est une réécriture de "Wabash Cannonball" (des Carter Family, RCA, 1927) par Jesse Rogers en 1951.***Bill Haley réenregistrera cette chanson pour un ultime LP "Everyone Can Rock And Roll" ne contenant pratiquement que des nouvelles chansons sorties en septembre 1979.***Comme je l'indiquais plus haut, Eddy réenregistre "Shake, Rattle & Roll" sous le titre "Un Chèque En Bois...C'est Drôle" ! dont il a écrit le texte et qui figure sur le CD "Nashville ou Belleville ?" sorti en 1984 sur le LP Racines, RCA PD 70441/All. (RDA) PL 70441 et ensuite sur le CD EDDY MITCHELL 83/85 (CD 18) en 1994.***"Happy Birthday Rock And Roll" est e.a. un hommage à Bill Haley (1955-1980).***Pour terminer, il est bon de noter que son ami de toujours Johnny Hallyday lui a emprunté "Sur La Route De Memphis" qui figure sur le CD Destination Vegas (live) sorti chez Philips (534493-2) en 1996.

24/09/2008

Eddy "Claude Moine" Mitchell et les Beatles: 1965 & 1968

"Tu ferais mieux de l'oublier" est la première des deux seules chansons des Beatles adaptées en français pour Eddy en personne d'après "You've Got To Hide Your Love Away" extrait de HELP ! [Brian Epstein-managed Slikie record a cover w. Macca à la gtr, George au tambourin & John comme producteur et se classe UK #28 et US #10 le 7/08/1965] et figure sur l'album Barclay 80290 "Perspective 66" sorti en décembre 1965.***Cette chanson n'a pas été retenue pour le volume 2 du CD "TOUT EDDY...ou presque [1965-1970] (Polydor 833 421-2, 1987.***Quant à la seconde, elle est adaptée de "The Fool On The Hill" de l'album "Magical Mystery Tour" et est "traduite" par M. Eddy en personne sous le titre littéral "Le fou sur la colline" sorti sur l'album "7 Colts Pour Schmoll", LP Barclay 80370 sorti en septembre 1968.***A contrario, cette chanson figure aussi bien sur "1965-1970" que sur le CD EDDY MITCHELL SESSIONS-volume 8 [1967-1968] sorti également chez Polydor 523080 2 en 1994***11 titres dont le dernier mentionné ont été enregistrés du 29/07 au 2/08/1968 au Studio C.B.E. Paris.***Il est intéressant de noter qu'un certain Jimmy Page du groupe The New Yardbirds futurs Led Zeppelin joue le petit contre-chant à la guitare saturée, tout en sustain. Jimmy n'est pas crédité.The Beatles - LP HELP ! - 08-1965The Beatles - Magical Mystery Tour (CD)The Beatles - The fool (take 4) CD 200 pppEddy Mitchell - tu ferais mieux - 3 (Beatles)Eddy Mitchell-LP Perspective 66 - 80290Eddy Mitchell - le fou 1 (Beatles)Eddy Mitchell - 7 colts pour Schmoll - 1968 - 80370

17:54 Écrit par hello again naturally: 2006-2016 dans THE BEATLES BELGIAN HOME PAGE, version(s) en français, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jimmy page, the beatles, eddy mitchell-the beatles-adaptations |  Facebook | | |

18/09/2008

traduction de l'article précédent

Avec sa boucle, et son invitation à «Rock Around The Clock" et la gymnastique de ses musiciens, Bill Haley l'a écrite lui-même dans les livres pops de l'histoire pour toujours. Il transmet sur disque ce que quelques autres ont pu faire également, le style musical d'une époque qui a changé le visage de la musique populaire. Le style du rock and roll a évolué grâce à la musique qu'il a joué dans l'ouest du pays avec les groupes et la musique qu'il aimait. Il a combiné deux styles de cette musique pour créer le son qui était de changer la scène musicale pour la génération du début des années 50. Comme beaucoup d'autres, Haley a expérimenté plusieurs manières de jouer ce 'Cowboy Jive' ou 'Hillbilly Jive' et ses premiers efforts sur des firmes mineures de disques américaines ont rencontré peu de réponse. Avec son groupe les "Comets" Haley a marqué son premier vrai succès, "Shake, Rattle and Roll" en 1954 qui fait irruption dans les deux charts américain et britannique. L'année suivante, sa plus grande et plus familière chanson "Rock Around The Clock" (sortie le 20 mai 1954) a servi de générique dans le (MGM) film sur la violence chez les adolescents, "(The) Blackboard Jungle" sorti en première à New York City en mars 1955. Ce fut un hit mondial qui a déclenché une "hystérie" Haley qui a fait les manchettes nationales lorsque lui et ses Comets apparurent dans le film "Rock Around The Clock". Sa popularité à l'époque, était remarquable et une tournée européenne a confirmé que Haley est bien le "roi du Rock'n'Roll" - cependant, son règne a coïncidé avec l'émergence d'Elvis "The Pelvis/Le Bassin" Presley comme une force majeure dans la musique rock (Presley était 10 ans plus jeune que Haley mais n'a rien inventé dans le rock and roll et Jimmy Cavallo/Cavello And His House Rockers jouaient déjà du rockabilly depuis 1951 avec Rock The Joint sorti sur BSD Records 1005) et Haley peu à peu a perdu son emprise sur les charts américains en général mais est resté très populaire au Royaume-Uni. Pourtant, Bill Haley a gardé une popularité qu'il conserve encore aujourd'hui comme le roi incontesté du r'n'r et il reste sans doute le meilleur représentant du rock and roll. *** Rock Around The Clock restera à jamais l'un des "evergreens" de tous les temps.

16:04 Écrit par hello again naturally: 2006-2016 dans années 50, THE BEATLES BELGIAN HOME PAGE, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hommage, en, français |  Facebook | | |

11/09/2008

Just stopping by to say hi or hello - other tribute to the king of rock'n'roll (11/09/2008)

With his curl, his rasping invitation to "Rock Around The Clock" and the cheerful gymnastics of his musicians, Bill Haley has written himself into the pop history books forever. He conveys on record as few others have been able too, the musical style of an era that changed the face of popular music. Bill's rock and roll style evolved from the kind of music he had been playing in country and western groups and the rhythm and blues music he loved. He combined these two styles of music to create the sound that was to change the music scene for the generation of the early 50s. Like many others, Haley experimented with various line-ups and his first efforts on minor American record labels met with little response. With his group the "Comets" Haley scored his first real success, "Shake, Rattle And Roll" in 1954 which broke into both the American and British charts. The following year, his biggest and most familiar hit "Rock Around The Clock" was featured in the MGM film about teenage violence, "(The) Blackboard Jungle". This was a worldwide hit which sparked off a Haley hysteria that made national headlines when he and his Comets appeared in the film "Rock Around The Clock". Banner headlines proclaimes seat ripping in cinemas everywhere and the Haley formula went on producing more and more chart hits. His popularity at that time was remarkable and a European tour confirmed that Haley was indeed the 'King of Rock'n'Roll' - however, his reign coincided with the emergence of Elvis 'The Pelvis' Presley as a major force in rock music (Presley was 10 years younger than Haley but invented nothing in rock and roll music and anyway Jimmy Cavallo/Cavello And His House Rockers played rockabilly since 1951) and Haley gradually lost his hold on the pop record charts. Yet Bill Haley has retained a popularity that even today keeps him as the undisputed king and he remains possibly the finest exponent of rock and roll. ***Rock Around The Clock will remain one of the wonderful evergreens of all time. (C) Stephan Koenig.haley 1 - 70 dpi

00:23 Écrit par hello again naturally: 2006-2016 dans 2000, Musique, THE BEATLES BELGIAN HOME PAGE, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : new, tribute |  Facebook | | |