28/03/2014

THE BEATLES DLP 1968 (28/03/2014)

Fausse stéréo ! Le terme anglais est "DUOPHONY" qui n'a pas d'équivalent en français.

Il faudrait l'inventer! Soit "DUOPHONIE". Voilà qui est fait (sous copyright).


 




























beatles lp reissue.jpgbeatles cd 1st released.jpgAlors que le monde entier chantonne le refrain de Hey Jude, les Beatles peaufinent l'enregistrement d'un nouvel album. L'abondant matériel des sessions d'Abbey Road est composé en majeure partie de chansons écrites durant leur séjour en Inde. Le nouveau disque, qui s'appellera simplement THE BEATLES, prouve à l'évidence que ceux-ci, depuis la mort de Brian Epstein, s'effacent en tant que groupe au profit de la montée en puissance des personnalités individuelles de chacun de ses membres. John, encouragé par l'esprit novateur et provocateur de Yoko, écrit des morceaux au caractère aride et agressif: Sexy Sadie, pamphlet contre le Maharishi, Revolution, une approche personnelle de la révolte étudiante de 1968, Hapiness is a warm gun, contre la guerre du Vietnam, et le choc sonore de Revolution 9 (qui n'est qu'un collage de huit minutes quinze secondes réalisé par John et Yoko d'après l'insipide Revolution 1.)
Paul n'apprécie pas du tout les chansons de John qu'il trouve trop crues, mais il ne peut rien faire. Pour la première fois de leur histoire, Paul et John renoncent à se compléter mutuellement leurs chansons. Celles de Paul ne plaisent pas non plus à John qui les trouve trop mièvres: Martha my dear, qui parle de son bobtail, Honey pie, hommage de Paul à son père, Jim McCartney ou Rocky raccoon, un western musical. Paul a aussi composé un rock puissant, cette fois du goût de John, Back in the USSR, ainsi que la puissante Why don't we do it in the road et la superbe Blackbird. Il a aussi écrit la toute simple Ob-la-di Ob-la-da (avec le nigérien Jimmy "Scott" aux congas), destinée à Desmond Dekker dont sa version sort en avril 1969), une comptine pour enfants sur un rythme de ska, en opposition avec la violente Helter Skelter. Le manque de collaboration mutuelle met en évidence le secret des compositions du tandem Lennon/McCartney: la douceur mélodique de Paul (avec les exceptions mentionnées), l'acidité et la force de John. Au beau milieu de ce désaccord, George Harrison arrive à inclure dans le disque quatre de ses chansons, dont l'une d'entre elles aura un retentissement énorme: "While my guitar gently weeps", sur laquelle Eric Clapton joue de la guitare. Et Ringo case un morceau de sa composition, Don't pass me by.
Avec autant de matériel enregistré, les Beatles décident, contre la volonté de George Martin, de faire paraître le disque sous forme d'un double album. Martin aurait préféré supprimer les chansons superflues, à raison, et faire un grand disque en ne gardant que les meilleurs morceaux. Mais ils ne suivent pas son avis. Le double disque, surnommé "White Album", sort le 22 novembre 1968.
John Lennon, de plus en plus amoureux de Yoko Ono, décide de publier un album reprenant les bandes expérimentales qu'il a enregistrées chez lui avec sa nouvelle compagne qui deviendra sa femme par la suite. Le disque s'appelle Two Virgins avec, sur la pochette, une photo du couple entièrement nu.

EMI, effrayée par cette nudité crue, refuse de distribuer le disque, qui sera finalement repris par Track Records, le label des WHO. Chez les disquaires, le disque se vend sous une couverture opaque. C'est un échec retentissant, comme on pouvait s'y attendre en l'écoutant. Lennon qui pensait pouvoir tout faire avait complètement disjoncté ! R.I.P

Ce DLP est la 1ère réédition en album / No 004523 (1976): 3/04/1976 : Comme la nostalgie s'intensifie, le magazine no 1 Beatles Monthly entame toute une série de rééditions.

Pressage NL et DE pochette 1A 138-04173/174 (tous les inserts sont inclus !)

THE BEATLES est la 1ère parution en CD publiée par PARLOPHONE, 7 46443 2, GB, 9/05/1987.

 

16:16 Écrit par hello again naturally: 2006-2016 dans années 70, années 80, Apple, Billy Preston, THE BEATLES, THE BEATLES BELGIAN HOME PAGE, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.